• Dans le cadre de ses activités mensuelles dédiées à la promotion de la culture des droits humains via le cinéma, l’ Armcdh Ong programme aux Je dis Cinéma et Droits de l’Homme #JCDH pour le mois de Septembre 2018 le film documentaire « ATLAL », réalisé par Djamel KERKAR.

•Après Tanger début 2018, Zagoura en février, la programmation de l’ARMCDH s’étend à une nouvelle ville : Agadir avec l’association Connect Institute. Les dates et lieux de projections seront comme suit :

 

  • Rabat
    • Cinéma la renaissance
    • 25 septembre 2018 à 18h30
    • rediffusion le  02 octobre 2018 à 20h00
  • Casablanca
    • Centre culturel Les Étoiles de Sidi Moumen
    • 28 septembre 2018 à 18h30
  • Kénitra
    • Institut français de kénitra
    • 04 octobre 2018 à 18h30
  • Tanger
    • Cinémathèque de tanger
    • 04 octobre 2018 à 19h00
  • Zagoura
    • Complexe culturel de zagoura
    • 04 octobre 2018 à 19h00
  • Agadir
    • Cinéma Rialto
    • 06 octobre 2018 à 18h00

 

•  » ATLAL « : une discipline poétique qui consiste à se tenir face aux ruines et à faire resurgir sa mémoire, ses souvenirs du visible vers l’invisible. Entre 1991 et 2002, l’Algérie en proie au terrorisme a connu officiellement la perte de 200 000 vies.

•  Djamel Kerkar est né à Alger, en Algérie. Il a passé une partie de son enfance a Tunis, et a travaillé a Alger comme animateur et programmateur de cinéclub (Cinéclub chrysalide). Il est diplômé en tant que réalisateur de l’école des arts visuels de Marrakech au Maroc. Il réalise son premier travail en 2012, le court métrage documentaire Archipel suivi de Earth Is Full Of Ghosts, une fiction librement inspiré du malentendu d’Albert Camus. En 2018 il réalisa Atlal, un long métrage, le premier de son réalisateur, ayant déjà remporté plusieurs prix dont celui du meilleur long-métrage documentaire au Festival international de cinéma de Marseille en 2016 . Il aborde le sujet de l’après-décennie noire, dans la commune de Ouled Allel, qui avait été pendant les années 90 l’une des bases arrières des Groupe islamiques armés (GIA) et qui a été prise d’assaut par l’armée algérienne en septembre 1997.

• La nouvelle programmation de l’ Armcdh est organisée avec l’appui financier de l’ Union européenne au Maroc et de l’ Ambassade des Pays-Bas au Maroc et avec la coopération du Centre Cinematographique Marocain ( #CCM), le Conseil national des droits de l’Homme ( #CNDH ), le Centre culturel Les Étoiles de Sidi Moumen مركز ثقافي نجوم سيدي مومن, la Fondation HIBACinéma Renaissance, la #Fédération_des_associations_de_Kénitra ( #FEDAK) la Cinémathèque de Tanger, l’Association Zagora du film transsaharien , #Prestige_world#MT_prod, et le mag. Sortir Rabat

•Il convient de rappeler que l’ARMCDH organise plusieurs événements par an : les Je dis cinéma et droits de l’Homme (#JCDH) et les #Matinées_Enfants (tous les mois à, Rabat, Casablanca, Kénitra, Tanger, et Zagora ), le #Master_class du cinéma et des droits de l’Homme (trimestriellement), la #nuit_du_court_métrage des droits humains ainsi que la #Nuit_Blanche du cinéma et des droits de l’Homme.

Laisser un commentaire .