Dans le cadre de ses activités mensuelles dédiées à la promotion de la culture des droits humains via le cinéma, l’ARMCDH programme pour la première fois au Maroc aux Je dis Cinéma et Droits de l’Homme pour le mois d’Avril 2018 le film « SANS BRUIT, les figurants du désert » réalisé par collectif MML (Michal MADRACKI, Maciej MADRACKI, Gilles LEPORE).

Après Tanger début 2018, Zagoura en mois de Mars, la programmation de l’ARMCDH s’étend à une nouvelle ville : Taroudant avec l’Association transsaharienne de la culture des pensées et des arts . Ainsi, les projections seront suivies de débats aux dates suivantes :

  • Mardi 24 Avril à 18h30- Cinéma la renaissance-RABAT
  • Vendredi 27 Avril à 19h- Centre culturel les étoiles de Sidi Moumen-CASABLANCA
  • Mardi 2 Mai à 20h- Cinéma la renaissance-RABAT
  • Jeudi 3 Mai à 18h30- Institut Français- Kénitra
  • Jeudi 10 Mai à 17h30- Zagoura
  • Jeudi 10 Mai à 19h- Tanger

 ‘SANS BRUIT, les figurants du désert’  : Depuis plus d’un siècle, la ville marocaine d’Ouarzazate et ses alentours farouchement arides ont été le territoire de très nombreuses productions cinématographiques internationales, et les gens du cru sont devenus « les figurants du désert ». Les cinéastes Michal Madracki, Maciej Madracki et Gilles Lepore leur consacrent un film singulier, où se brouillent les frontières entre réalité et fiction.

La nouvelle programmation de l’ARMCDH est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne au Maroc et de l’ambassade des Pays-Bas au Maroc et avec la coopération du Centre Cinématographique Marocain (CCM), le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), le Centre Culturel Les étoiles de Sidi Moumen, la Fondation Hiba, Cinéma La Renaissance, la Fédération des associations de Kénitra (FEDAK) la Cinémathèque de Tanger, l’Association Zagora du film transsaharien, l’Association Atlassayne pour la culture la pensée et les arts, Prestige world, MT prod, et le magazine Sortir mag.

Il convient de rappeler que l’ARMCDH organise plusieurs événements par an : les Je dis cinéma et droits de l’Homme (JCDH) et les Matinées Enfants (tous les mois à, Rabat, Casablanca, Kénitra, Tanger, Zagora et Taroudant), le Master class du cinéma et des droits de l’Homme (trimestriellement), la nuit du court métrage des droits humains ainsi que la Nuit Blanche du cinéma et des droits de l’Homme.

Laisser un commentaire .