Dans le cadre de ses activités mensuelles dédiées à la promotion de la culture des droits humains via le cinéma, l’ARMCDH programme aux Je dis Cinéma et Droits de l’Homme, le film  documentaire « ON NOUS APPELAIT BEURETTES » réalisé et en présence de sa réalisatrice, BOUCHERA AZZOUZ

Les projections, seront suivies de débats, selon les dates suivantes :

Rabat

  • Mardi 02 Juillet 2019  suivi d’un débat en présence de la réalisatrice.
  • Cinéma Renaissance
  • à 18h30

Rediffusion

  • Mardi 09 Juillet 2019
  • Cinéma Renaissance
  • à 20h00

Casablanca

  • Vendredi 05 Juillet 2019
  • au Centre culturel Les Etoiles de Sidi Moumen
  • à 19h00

Agadir

  • Samedi 06 Juillet 2019
  • au Cinéma Rialto
  • à 18h30

«ON NOUS APPELAIT BEURETTES »,

On nous appelait Beurettes est un portrait de la première génération de femmes d’origine maghrébine nées en France après la guerre d’Algérie. À travers les témoignages de Mina, de Aourdia, de Dalila et celui de la réalisatrice elle-même, le film retrace l’histoire méconnue de ces femmes qui ont été les premières à affronter la question de la double identité, et, comme femmes, à trouver les chemins de leur émancipation entre les traditions familiales et les préjugés de la société d’accueil.
La nouvelle programmation de l’ Armcdh est organisée avec l’appui financier de l’ Union européenne au Maroc et de l’ Ambassade des Pays-Bas au Maroc et avec la coopération du Centre Cinématographique Marocain (CCM), le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), le Centre Culturel Les étoiles de Sidi Moumen, la Fondation Hiba, Cinéma La RenaissanceConnect Institute, l’Association Tamakkoun, Prestige world, MT prod, et le magazine Sortir mag.
Il convient de rappeler que l’ARMCDH organise plusieurs événements par an : les Je dis cinéma et droits de l’Homme (JCDH) et les Matinées Enfants(tous les mois à, RabatCasablanca et  Agadir ), le Master class du cinéma et des droits de l’Homme
(trimestriellement),la nuit du court métrage des droits humains ainsi que la Nuit Blanche du cinéma et des droits de l’Homme.

Laisser un commentaire .