La  Méditerranée est porteuse de mythes, de rêves, d’espoirs, mais surtout de beaucoup de défis. Elle représente le croisement de toutes les cultures. Véritable bassin de la diversité, la méditerranée n’a jamais cessé d’être l’objet de moult projets politiques à travers l’Histoire.

Les Rencontres méditerranéennes cinéma et droits de l’Homme (RMCDH) ne viennent ni nous conforter dans nos rêves de la méditerranée ni concrétiser un projet politique quelconque. Elles se placent au croisement entre les réalités politiques et les espoirs des citoyens des sociétés riveraines.

L’objectif de ces rencontres est de faire un voyage cinématographique, à travers l’aire culturelle méditerranéenne. Les RMCDH sont à la recherche de productions traitant des problématiques des droits humains dans la région, ainsi que dans d’autres régions dans le monde.[…]

Le cinéma est, à cette occasion, le véhicule de débat autour des réalités des droits humains. Le film y représente le pont des rencontres entre des militants de la société civile, des cinéastes, des décideurs et les universitaires. Les réalités humaines vécues dans la région de la méditerranée les rassemblent toutes et tous dans leurs différences.

Les Rencontres Méditerranéennes Cinéma et Droits de l’Homme ne sont pas les premières de leur genre, mais elles s’inscrivent leur contribution dans l’enrichissement des dynamiques locales autour du cinéma et des droits de l’Homme. Ces rencontres apportent un nouveau souffle à la dynamique de festivals de cinéma nationaux ou régionaux.

Les Rencontres méditerranéennes cinéma et droits de l’Homme ont plusieurs objectifs :

  • Initier et de promouvoir une dynamique marocaine sur la question du cinéma et des droits de l’Homme.
  • Inscrire ces dynamiques dans une durabilité et faire émerger, avec différents acteurs (universités, écoles, réalisateurs…) une dynamique culturelle nationale et régionale, en relation avec les droits de l’Homme et le cinéma.
  • Établir des ponts d’échange entre les militants des droits humains, les cinéastes, les chercheurs et les activistes de la région méditerranéenne.
  • Ouvrir un large débat sur les problématiques des droits humains dans la région méditerranéenne, dans le cadre des dynamiques sociales de la région.
  • Partager et échanger les expériences de la création cinématographique sur les réalités des droits de l’Homme dans la région de la méditerranée.

Encourager les productions cinématographiques (fictions et documentaires) sur les questions des droits de l’Homme dans la région.

lire la suite...