9e édition des Master Class Cinéma et Droits de l’Homme


Dans le cadre de ses activités dédiées à la
promotion de la culture des droits de l’Homme via le cinéma, l’ARMCDH organise la neuvième édition des Master Class Cinéma et Droits de l’Homme du 14 au 18 Octobre 2019. Cette édition met en avant le cinéma de Ghassan HALWANI, réalisateur libanais. La Master class de Ghassan HALWANI sera précédée par une semaine de projection de film libanais traitant de la question de la disparition forcée: Cinq films -Deux moyens et trois longs métrages- sélectionnés pour une semaine de projection à Rabat comme suit:

• Le Lundi 14 Octobre à 19:00 au Cinéma Renaissance
Projection des films « Rêves exceptionnels » Coréalisé par Mai Masrri et Jean Chamoun
et « 
Kidnappés » Réalisé par Bahij Hojeij

Le Mardi 15 Octobre à 16:30 au Cinéma Renaissance
Projection du film « Nuits sans sommeil » réalisé par Eliane Raheb

• Le Mercredi 16 Octobre à 19:00 au Cinéma Renaissance
Projection du film « Malaki » réalisé par Khalil Zaarour

• Le Jeudi 17 Octobre à 19:00 au Cinéma Renaissance
Projection-débat du film « Tirss, rihlat asoo’oud ila almar’ikh » en présence du réalisateur
Ghassan Halwani

• Le Vendredi 18 Octobre à 18:00 au Hiba Lab
Master Class avec Ghassan Halwani

Ghassan Halwani, invité de la 9e édition:

Ghassan Halwani vit et travaille à Beyrouth, où il est né en 1979. Sa relation avec sa ville natale est particulière et il l’a souvent fuie avant de retourner s’y installer jusqu’à aujourd’hui. Il a été témoin de l’enlèvement en 1982 de son père au grand jour et devant ses propres yeux. Artiste polyvalent, photographe, dessinateur, Ghassan collabore principalement avec des cinéastes, des dramaturges, des artistes contemporains, des éditeurs et des musiciens libanais et arabes. Il réalise son premier court métrage d’animation en 2005, “Gibraltar”. Parallèlement à son engagement artistique, Halwani travaille sur la création d’une archive nationale consacrée aux disparitions forcées au Liban. “Eased, ascent of the invisible” (2018) est son premier long-métrage. Il y marie les différentes approches artistiques qu’il maîtrise, à la recherche de la vérité sur les disparus, dont son père.

Les Master Class Cinéma et Droits de l’Homme:

S’adressant aux étudiants et aux jeunes réalisateurs, en partenariat avec une école ou une université, l’association ARMCDH organise depuis Mars 2014 des Masters class cinéma et droits de l’Homme, offrant au public une occasion d’apprécier la filmographie d’un réalisateur engagée et d’en débattre avec lui. A ce jour, Sept master classes ont été réalisées avec notamment Merzak Allouache (algérie), Nouri Bouzid (Tunisie), Nouredine Saïl (Maroc), Moussa tourré (Sénégal), Pablo Mazzola (Argentine), Ali Essafi (Maroc), Hicham Lasri (Maroc) et Faouizi Bensaïdi (Maroc). 

Nos partenaires:

La nouvelle programmation de l’Armcdh est organisée avec l’appui financier de l’Union européenne au Maroc et de l’Ambassade des Pays-Bas au Maroc et avec la coopération du Centre Cinématographique Marocain (CCM), le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), le Cinéma Renaissance, la Fondation HIBA, HIBA Lab, Prestige World, MT Prod, et le magasine Sortir Rabat 

Nos événements:

Il convient de rappeler que l’ARMCDH organise plusieurs événements par an : les Je dis cinéma et droits de l’Homme ( JCDH) et les Matinées Enfants (tous les mois à Rabat, Casablanca, Kénitra, Khouribga), la Master class du cinéma et des droits de l’Homme (trimestrielle), la nuit du court métrage des droits humains ainsi que la Nuit Blanche du cinéma et des droits de l’Homme.

Intervenants

Sara Chakli

Laisser un commentaire .