A l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme

L’ARMCDH organise la première du film ‘Mansoura’ réalisé par Najlae Ben Mbarek sur la cause des femmes Soulaliyates

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme, l’Association des rencontres méditerranéennes du cinéma et des droits de l’Homme (ARMCDH), organise la première du film ‘Mansoura’, un court métrage sur la cause des femmes Soulaliyate, et ce le mardi 10 décembre 2019, à 19H au cinéma Renaissance à Rabat.

A travers cette première production, l’ARMCDH souhaite contribuer à la lutte du mouvement pour l’égalité d’accès aux droits économiques et sociaux et notamment l’accès égal aux terres collectives.

Le court métrage de 26 minutes, raconte l’histoire de Mansoura‘Agée de 38 ans, elle est l’une des nombreuses femmes Soulaliyates au Maroc qui se battent pour avoir droit à une indemnisation au même titre que les hommes, dans l’usufruit et les bénéfices des terres collectives.

 Mère de trois enfants, Mansoura travaille dans la pépinière de son frère, située dans la région d’El Gharb, sur un terrain appartenant à leur défunt père, dont seuls les fils ont hérité.

Analphabète, mais récemment consciente de ses droits, elle a entamé il y a quelques années, et avec l’appui de l’ADFM, le parcours administratif pour la reconnaissance de ses droits ainsi que ceux de ses sœurs.

Ce parcours est jonché d’obstacles, au prix de violences verbales et physiques régulières. Ce film la suit dans son quotidien de lutte pour l’égalité et la reconnaissance de ses droits.’

Réalisé par Najlae Ben Mbarek, avec l’Appui de l’ambassade des Pays- Bas, de l’ONU Femmes et la coopération de l’Association Démocratique des Femmes du Maroc et la Préfecture de Kénitra, le film se veut un outil de plaidoyer et de sensibilisation pour la lutte des femmes soulaliyates pour leurs droits.

L’ARMCDH créée en 2010, a pour mission de promouvoir la culture des droits de l’Homme à travers le cinéma. Elle organise plusieurs activités par an, les jeudis cinéma et droits de l’Homme, les matinées enfants, les Masters classes cinéma et droits de l’Homme, la nuit du court métrage ainsi que la nuit blanche du cinéma et des droits de l’Homme. L’ARMCDH est active à Rabat, Casablanca, Kénitra, Agadir et Khouribga.

Intervenants

ARMCDH ONG