L’Association des Rencontres Méditerranéennes du Cinéma et des droits de l’Homme lance, en partenariat avec le Centre Cinématographique Marocain (CCM) un nouveau programme le cycle du ‘ Cinéma dial Bekri’.
Organisé le premier jeudi de chaque mois, l’objectif est de permettre au jeune public et aux cinéphiles de connaitre le patrimoine cinématographique national et de pouvoir en débattre.
C’est le seul et unique film du grand Mohamed Reggab « Le coiffeur du quartier des pauvres » qui inaugure ce cycle jeudi 11 février 2016 à 18H00 à la salle 7ème Art-Rabat.
« Le coiffeur du quartier des pauvres » réalisé en 1982 raconté l’histoire quotidienne des habitants d’un quartier populaire à Casablanca, ville ouvrière, et plus particulièrement l’histoire d’un modeste coiffeur qui a toujours accepté son destin…
Mohamed Reggab est né à Safi en 1942 et est décédé en 1990. Initialement journaliste de formation, il a réalisé et a contribué à la réalisation de plusieurs films et programmes télévisés notamment « Régie 3 » et « al caméra tataharrak ».Mohamed regguab a réalisé plusieurs courts métrages et un autre long métrage collectif réalisé avec plusieurs autres réalisateurs « les cendres du clos »« Le coiffeur du quartier des pauvres » écrit pas Youssef Fadel reste un chef d’œuvre dans le cinéma marocain.
Il convient de rappeler que l’ARMCDH  organise plusieurs événements principaux par an: les Jeudis du Cinéma et des droits de l’Homme, le dernier  jeudi de chaque mois, les Matinées enfants,  la Masterclass du cinéma et des droits de l’Homme organisée trimestriellement, ainsi que la Nuit Blanche du Cinéma et des Droits de l’Homme.
‘Cinéma dial Bekri’ est un cycle organisé en partenariat avec le CCM